Ukraine : crainte de la Moldavie après des explosions en Transnistrie

·1 min de lecture
Des antennes du centre radio gisant sur le sol, à la suite d'explosions dans la région séparatiste de Transnistrie, soutenue par la Russie en Moldavie, le 26 avril 2022. 
Des antennes du centre radio gisant sur le sol, à la suite d'explosions dans la région séparatiste de Transnistrie, soutenue par la Russie en Moldavie, le 26 avril 2022.

La série d'explosions dans la région séparatiste de Transnistrie, appuyée par Moscou, fait craindre un débordement de la guerre en Ukraine. Mardi 26 avril, la présidente de la Moldavie, Maia Sandu, réunissait son conseil de sécurité nationale. Cette réunion devait débuter à 10 heures GMT et être suivie d'une conférence de presse de la cheffe de l'État proeuropéenne à 12 heures GMT.

Cette initiative illustre l'inquiétude qui règne en Moldavie, ex-république soviétique qui redoute d'être la prochaine cible de Moscou, après l'Ukraine, pays voisin où la Russie mène une offensive militaire depuis plus de deux mois. Cette crainte s'est renforcée après une série d'explosions qui se sont produites lundi et mardi dans la région séparatiste de Transnistrie, soutenue économiquement et militairement par la Russie.

La présidente de la Moldavie a lancé, mardi, un appel au « calme » et annoncé des mesures pour renforcer la sécurité de ce pays frontalier de l'Ukraine après une série d'explosions dans la région séparatiste prorusse de Transnistrie. « Il s'agit d'une tentative pour accroître les tensions. […] Nous appelons nos concitoyens à rester calmes et à se sentir en sécurité », a déclaré la présidente Maia Sandu après une réunion du conseil de sécurité nationale, annonçant le renforcement des contrôles dans les transports et des patrouilles aux frontières.

À LIRE AUSSIUkraine : l'ONU double son aide humanitaire, à 2,5 milliards de dollars

Le niveau d'alerte « terroriste [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles