En Ukraine, les coupures d’électricité et d'eau rendent la situation intenable

© Stéphane Siohan / RFI

En Ukraine, la situation énergétique se dégrade après les frappes massives russes sur les infrastructures électriques du pays lundi 31 octobre. Partout dans le pays, les coupures se multiplient afin de stabiliser le réseau. Et pour les travailleurs et les petits entrepreneurs, la situation devient intenable.

Avec notre envoyé spécial à Kropyvnytskyi, Stéphane Siohan

Maxym, 43 ans, est imprimeur de profession. Originaire de Sloviansk, dans le Donbass, il a dû déménager son entreprise au début de la guerre pour s’installer à Kropovnytskyi, une ville moyenne de 220 000 habitants, au centre de l’Ukraine.

Depuis des mois, les commandes ont baissé, l’imprimerie produit encore quelques posters, des t-shirts, mais les machines sont de plus en plus à l’arrêt, explique-t-il :

Si les coupures d’électricité se prolongent, on va devoir fermer boutique, si on n’a pas de courant pendant six heures ou sept heures, à quoi bon travailler ? Des générateurs diesel, ce n’est même pas envisageable, on n’en trouve plus ! Tout le monde a remué ciel et terre pour en trouver, tout le monde en commande, mais ce qui arrivent de l’étranger, Ils sont tellement chers que ce n’est même plus possible.

Avant la guerre, l’imprimerie de Maxym offrait du travail à dix employés. Désormais, il est tout seul et son entreprise a perdu 70 % de son chiffre d’affaires.

À lire aussi: Ukraine: sur le front de Kherson, «c'est plus compliqué qu'on ne l'aurait voulu»


Lire la suite sur RFI