Ukraine - Corps découverts à Izioum : la présidence de l'UE veut un tribunal pour crimes de guerre

La République tchèque, qui assure actuellement la présidence tournante de l'UE, a appelé samedi à la création d'un tribunal international pour les crimes de guerre, après à la découverte de centaines de corps sommairement enterrés en Ukraine. L'appel fait suite à la découverte d'environ 450 tombes en périphérie d'Izioum, une ville de l'est de l'Ukraine reprise aux Russes la semaine dernière, certains des corps exhumés présentant des signes de torture. "Au XXIe siècle, de telles attaques contre la population civile sont impensables et odieuses", a déclaré le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Lipavsky, sur Twitter. À lire aussi Guerre en Ukraine : avec les chasseurs de crimes de guerre "Nous ne devons pas passer outre. Nous sommes pour la punition de tous les criminels de guerre", a-t-il ajouté. "J'appelle à la création rapide d'un tribunal international spécial qui poursuivra le crime d'agression", a insisté M. Lipavsky. Selon les enquêteurs, certains corps exhu