Ukraine : en quoi consiste la loi prêt-bail, signée par Joe Biden ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La symbolique est très forte. Joe Biden a imité Franklin Roosevelt  lundi. En 1941, alors que les États-Unis n'étaient pas encore entrés en guerre, le président démocrate avait signé une loi dite "prêt-bail" pour fournir des armes aux pays qui luttaient contre le régime nazi. 81 ans plus tard, l'actuel président des États-Unis a fait de même, pour soutenir militairement l'Ukraine et pouvoir lui envoyer plus facilement des armes.

Une loi pour éviter les longues procédures

Joe Biden a une nouvelle fois dénoncé la guerre brutale menée par Vladimir Poutine et la nécessité pour Washington de défendre la démocratie ukrainienne. "Chaque jour, les Ukrainiens paient de leur vie et se battent. Les atrocités auxquelles se livrent les Russes sont tout simplement inadmissibles. Ce combat est coûteux, mais céder à l'agression le serait encore plus", a-t-il déclaré.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Cette loi donne davantage d'autorité au président américain. Elle permet à la Maison Blanche de prêter ou de louer des armes plus facilement à l'Ukraine sans passer par les longues procédures du Congrès. Une manière pour Washington d'ouvrir les vannes. Car côté américain, on estime que la guerre s'inscrit désormais dans la durée et qu'il faut donc donner au président les moyens d'agir et de réagir rapidement pour aider encore plus les alliés.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles