Ukraine ou climat ? Le Nobel de la paix décerné dans un contexte de crises multiples

© Henrik Montgomery, AP

Le prix Nobel de la paix décerné cette année va-t-il mettre en avant la guerre en Ukraine ou la lutte contre le réchauffement climatique ? Fin du suspense à 11 h (09 h GMT), vendredi à Oslo, en Suède.

Un prix pour critiquer Vladimir Poutine ? Un signal d'alarme face à l'urgence climatique ? Ou bien une tout autre piste, voire... pas de prix du tout ? Le Nobel de la paix sera attribué, vendredi 7 octobre, en pleine guerre en Ukraine.

Clou de la saison Nobel, le prix va être annoncé à 11 h (09 h GMT) à Oslo avec, pour toile de fond, l'invasion russe en Ukraine qui a plongé l'Europe dans l'une des crises les plus graves depuis la Seconde Guerre mondiale.

Des candidatures, on ne connaît que le nombre, pas de noms : 343 cette année, soit 251 individus et 92 organisations. Comme toujours, les "Nobélologues" en sont donc réduits à de simples conjectures.

>> À lire : L'"autobiographie impersonnelle" d'Annie Ernaux, prix Nobel de littérature

L’Ukraine

La guerre en Ukraine et ses ravages dominant l'actualité internationale depuis le début de l'année, certains estiment que le comité Nobel peut difficilement en avoir fait abstraction.

"Il est probable qu'on aura un prix qui d'une manière ou d'une autre pointera dans la direction de l'Ukraine", a déclaré, jeudi, le directeur de l'Institut de recherche sur la paix d'Oslo, Henrik Urdal, au micro de la radio NRK.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE24

Lire aussi:
Prix Nobel de chimie : un trio Américano-Danois récompensé
Le Nobel de physique attribué à trois pionniers du monde quantique, dont un Français
L'"autobiographie impersonnelle" d'Annie Ernaux, prix Nobel de littérature