Ukraine : quand le chef de la CIA se rendait à Kiev pour avertir Zelensky d'une tentative d'assassinat

© STR / Ukrainian presidential press-service / AFP

Dans un livre à paraître prochainement - et dont le quotidien britannique The Independant s'est procuré les bonnes feuilles - l'écrivain américain Chris Whipple, spécialiste de la Maison Blanche s'apprête à dévoiler les coulisse de la visite à Kiev de Bill Burns, patron de la CIA, quelques semaines avant le déclenchement de la guerre en Ukraine. Un déplacement qui visait à informer Volodymyr Zelensky des projets macabres que manigançait Moscou à son égard. Et notamment une tentative d'assassinat.

Selon Chris Whipple, le chef d'État ukrainien jugeait peu plausible à l'époque l'hypothèse d'une invasion russe. Et n'hésitait pas à rejeter publiquement les nombreux avertissements américains sur le sujet. De quoi convaincre Joe Biden d'envoyer Bill Burns en personne à Kiev afin de lui faire "prendre conscience de la réalité". La patron de la CIA a également travaillé comme ambassadeur américain en Russie . "Cela a immédiatement attiré l'attention de Zelensky ; il a été surpris, dégrisé par cette nouvelle", a écrit Chris Whipple, cité par The Independant.

Deux tentatives d'assassinat, contrecarrées par les services de renseignement

Il faut dire que l'attitude désintéressée de Volodymyr Zelensky devant les mises en garde américaine avait de quoi interpeller. Il est en effet assez inhabituel de voir les responsables américains divulguer aussi facilement ce type d'informations. Les plans élaborés par la Russie pour envahir l'Ukraine étaient notamment transmis aux journalistes ainsi...


Lire la suite sur Europe1