Ukraine : le bilan continue de grimper au lendemain de la frappe russe sur un hypermarché de Kharkiv

Des civils Ukrainiens qui effectuaient leurs courses samedi dans un hypermarché de bricolage de la deuxième plus grande ville d'Ukraine ont été ciblés samedi par une frappe russe. Le bilan de cette attaque continue de grimper dimanche à au moins 14 morts. Il pourrait s'alourdir encore, puisqu'une quarantaine de personnes sont blessées et une quinzaine sont encore portées disparues.

Le bilan de la frappe russe sur un hypermarché de bricolage à Kharkiv, en Ukraine, s'est alourdi à 14 morts dimanche 26 mai, au lendemain de cette attaque qualifiée d'"ignoble" par le président ukrainien.

"Le bilan des morts s'élève à 14", a déclaré en milieu de journée dimanche le gouverneur de la région de Kharkiv, Oleg Synegubov. Un précédent bilan communiqué par le ministre ukrainien de l'Intérieur, Igor Klymenko, faisait état de douze morts, 43 blessés et 16 disparus à la suite de cette attaque.

"Pour eux [les Russes], c'est un plaisir de brûler. Nous savons tous à qui nous avons affaire. La Russie est gouvernée par des gens qui veulent que ce soit une norme de brûler des vies, de détruire des villes et des villages, de diviser les peuples et d’effacer les frontières nationales par la guerre", a déclaré dimanche le président Volodymyr Zelensky.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
L'Ukraine sous le feu russe : au moins onze tués dans un supermarché de Kharkiv
Attentat à Moscou : la Russie reconnaît pour la première fois la responsabilité de l'EI
Près de l'Ukraine, la Russie lance des exercices impliquant des armes nucléaires tactiques