Ukraine : les annonces de Poutine peuvent-elles vraiment changer le cours de la guerre ?

Après sept mois d'une guerre qui lui semblait lointaine, la population russe semble prendre conscience de la réalité. Mardi, les nouvelles menaces nucléaires de Vladimir Poutine contre l'Occident , mais aussi et surtout la mobilisation de 300.000 réservistes russes ont entraîné un grand exode. Des milliers de jeunes ont tenté de fuir le pays vers la Turquie ou toute autre destination sans visa. Dans plusieurs villes, des manifestations improvisées contre la guerre ont entraîné l'arrestation de plus de 1.000 personnes.

Éviter de diffuser l'image d'une Russie affaiblie

Ces mobilisations peuvent devenir un problème pour Vladimir Poutine , car pour la première fois, les manifestations ne se sont pas cantonnées à Saint-Pétersbourg et à Moscou. Elles ont touché des dizaines de villes, même au-delà de la Sibérie. Cette répression montre que les autorités ne sont pas sereines. Elles veulent étouffer rapidement toute idée de protestation et faire disparaître les images qui brouillent par la réalité l'illusion imposée par la propagande.

>> LIRE AUSSIUkraine : pourquoi Vladimir Poutine annonce-t-il une mobilisation partielle ?

Pour le Kremlin, maîtriser ce genre de mouvement est essentiel, parce qu...


Lire la suite sur Europe1