Ukraine : «450 tombes» découvertes près d'Izioum, ville reprise aux Russes

© Metin Aktas / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Quelque "quatre cent cinquante tombes" ont été découvertes près d'Izioum, ville dans la région de Kharkiv dans le nord-est de l'Ukraine , récemment reprise aux forces russes , a affirmé vendredi un conseiller de la présidence Mykhaïlo Podoliak. "Ce n'est qu'un seul des sites d'enterrements massifs découverts près d'Izioum", a-t-il écrit sur Twitter. "Pendant des mois, la terreur, la violence, la torture et les meurtres de masse ont régné en maître dans les territoires occupés" a-t-il ajouté. Il a appelé une nouvelle fois les soutiens de l'Ukraine à lui envoyer des armements, afin de ne pas "laisser les gens seuls avec le Mal".

"Fosse commune", selon Zelensky

L'Ukraine a repris le contrôle de plusieurs milliers de kilomètres carrés de territoire aux forces russes depuis début septembre, à la faveur d'une contre-offensive lancée sur plusieurs fronts. Les gains les plus importants ont été réalisés dans la région de Kharkiv, frontalière de la Russie. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'était rendu mercredi à Izioum, ville de quelque 50.000 habitants avant la guerre qui avait fait l'objet de combats meurtriers au printemps avant d'être prise par l'armée russe, qui en a fait un nœud stratégique de ravitaillement. Elle a été reprise par l'armée ukrainienne la semaine dernière.

Volodymyr Zelensky avait annoncé jeudi soir la découverte de ce qu'il a qualifié de "fosse commune" à Izioum, sans donner de détails sur le nombre de personnes enterrées ni sur les causes de leurs décè...


Lire la suite sur Europe1