Ukraine: 180.000 morts ou blessés côté armée russe, 100.000 côté ukrainien, selon la Norvège

© Valentyn Ogirenko/REUTERS

En bientôt un an d'affrontements, la guerre en Ukraine a fait près de 180.000 morts ou blessés dans les rangs de l'armée russe, et 100.000 côté ukrainien sans compter 30.000 civils tués, selon des estimations données dimanche par le chef de l'armée norvégienne. La Norvège, pays riverain de la Russie, est membre de l'Otan depuis sa fondation en 1949.

"Les pertes russes commencent à approcher environ 180.000 soldats morts ou blessés", a affirmé le chef d'état-major norvégien Eirik Kristoffersen dans une interview à la chaîne TV2, sans préciser l'origine de ces chiffres. "Les pertes ukrainiennes sont probablement au-delà des 100.000 morts ou blessés. De plus l'Ukraine a environ 30.000 civils qui sont morts dans cette guerre affreuse", a ajouté le général norvégien.

La Russie et l'Ukraine n'ont pas donné de bilans fiables de leurs pertes depuis des mois. En novembre, le chef de l'armée américaine Mark Milley avait affirmé que l'armée russe avait subi des pertes de plus de 100.000 morts ou blessés, avec un bilan "probablement" similaire côté ukrainien. Ces chiffres ne peuvent pas être vérifiés de source indépendante.

Malgré ses lourdes pertes, "la Russie est en mesure de continuer pendant pas mal de temps"

Malgré ses lourdes pertes, "la Russie est en mesure de continuer (cette guerre) pendant pas mal de temps", a également affirmé le chef d'état-major norvégien dimanche, citant les capacités de mobilisation et de production d'armement de Moscou. "Ce qui inquiète le plus, c’...


Lire la suite sur ParisMatch