Ukraine : les États-Unis tablent sur une contre-offensive ukrainienne au printemps

Volodymyr Zelensky demande notamment aux pays occidentaux de fournir des chars et des missiles longue portée.  - Credit:Philippe de Poulpiquet / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Volodymyr Zelensky demande notamment aux pays occidentaux de fournir des chars et des missiles longue portée. - Credit:Philippe de Poulpiquet / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Les États-Unis s'attendent à une contre-offensive de l'Ukraine au printemps, a déclaré vendredi le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin, soulignant qu'il s'agissait pour les alliés d'aider Kiev à s'y préparer. « Nous avons ici une fenêtre d'opportunité entre maintenant et le printemps… dès qu'ils commencent leur opération, leur contre-offensive », a-t-il déclaré aux journalistes lors d'une réunion des alliés de l'Ukraine en Allemagne. « Ce n'est pas une longue période et nous devons réunir les bonnes capacités », a-t-il ajouté.

Interrogé sur l'allié allemand et son refus, à ce stade, de donner un feu vert à la livraison de tanks Leopard 2, Lloyd Austin a assuré que l'Allemagne est un « allié fiable » malgré ses réticences à livrer des tanks à l'Ukraine, mais « nous pouvons tous faire plus » pour aider Kiev. « Ils sont fiables et ils l'ont été pendant très longtemps et je crois sincèrement qu'ils continueront à être un allié fiable dans le futur », a répondu à la presse le secrétaire américain à la Défense.

L'armée russe « très difficile » à expulser

Il sera « très difficile » de déloger d'ici à la fin de l'année l'armée russe du territoire ukrainien, a affirmé le chef d'état-major américain, lors d'une conférence de presse sur la base américaine de Ramstein, en Allemagne. « D'un point de vue militaire, je maintiens encore qu'il sera très très difficile d'expulser les forces russes de toutes les zones d'Ukraine occupées », a déclaré le général Mark M [...] Lire la suite