Ukraine: à Lyssytchansk, oblast de Louhansk, l'espoir fébrile de la fin des combats

·2 min de lecture

Les forces russes ont frappé ce week-end une raffinerie de pétrole à Lyssytchansk, une ville située tout près de la ligne de front, en face de Sevierodonetsk. Les Russes ont perturbé l'évacuation de civils, et pendant le « régime de silence » – c'est-à-dire le cessez-le-feu, pour ouvrir un couloir humanitaire –, ils ont ouvert le feu dans le centre-ville. Rencontre sur place avec une famille qui attend la fin des combats.

Avec nos envoyés spéciaux à Lyssytchansk, Clea Broadhurst et Jad El Khoury

Comme beaucoup de villes dans cette région sous les feux russes depuis le début de la guerre, les rues de Lyssytchansk sont désertes.

Fatinia, une dame âgée de 72 ans, raconte que tout le monde se réfugie dans les abris.

Notre vie ressemble à celle des taupes. Nous passons de notre sous-sol à l'étage, puis nous y retournons, en attrapant du pain sec au passage. Des roquettes passent sans arrêt au-dessus de notre maison. Plutôt "fun", non ?

Sa petite-fille, Asia, n'a pas voulu quitter la ville, car son âme est ici. Elle garde l'espoir que la guerre se termine bientôt, malgré les risques qu'elle encourt.

Ils n'ont pas tiré seulement sur les camions de pain, mais aussi sur notre boulangerie locale. À Sevierodonetsk, ils détruisent les provisions de nourriture, ils veulent que l'on finisse affamés. On a voulu aller acheter du pain : hier il coûtait 62 centimes, aujourd'hui 78…

Dimitri, le père d'Asia, explique qu'il tente de garder le moral du mieux qu'il peut, en jouant de la musique chez eux.

Pendant la guerre, personne ne peut plus vraiment jouer dehors. Avant, j'avais mon propre groupe de rock. Maintenant, on apprend à nos enfants, à ma fille et ses amis, à jouer de la batterie. Mes amis et moi, on essaye de leur changer un peu les esprits en attendant que ça se termine

À demi-mot, il confie tout de même qu'il espère que les troupes ukrainiennes vaincront.

►Lire aussi : Le pape François déplore une « Pâques de guerre » et lance un appel à la paix

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles