UK : le Parti Pirate renonce à contourner le blocage de The Pirate Bay

 « Nous ne fermerons pas le proxy », assurait le Parti Pirate britannique sur son compte Twitter le 29 novembre dernier. Quelques jours plus tôt, le mouvement politique avait reçu un message de la British Phonographic Industry (BPI). L'association des grandes majors du Royaume-Uni réclamait que cet outil de contournement du blocage de The Pirate Bay (décidé cette année par la justice) soit tout simplement retiré par son responsable. Mais le bras armé de l'industrie musicale britannique vient de remporter une manche très importante. Pendant plusieurs heures, le proxy lancé en avril dernier par le Parti Pirate britannique est en effet resté inaccessible. Lorsque l'on tentait d'atteindre l'adresse https://tpb.pirateparty.org.uk/,  l'on était automatiquement redirigé vers une autre page du site du Parti Pirate, qui indiquait qu'un communiqué serait publié dès que possible. La page destinée à collecter des fonds dans l'optique d'un procès intenté par la BPI renvoyait elle aussi vers cette annonce d'une déclaration prochaine.Le nerf de la guerre Le communiqué est finalement tombé il y a quelques minutes : « L'accès au proxy a été supprimé ». La raison ? La légalité du dispositif, qui est en fin de compte remise en question, mais aussi le coût d'éventuelles poursuites juridiques. « La législation actuelle est claire et rend la décision de continuer d'héberger le proxy intenable », indique tout d'abord l'avocate du Parti Pirate. Ensuite, elle explique qu'il serait « financièrement impossible » pour l'organisation d'aller devant les tribunaux tout en menant en parallèle ses autres combats. Notons que six responsables du Parti Pirate avaient reçu la semaine dernière des menaces de poursuites individuelles. Ces membres expliquaient que la BPI leur annonçait par exemple qu'ils seraient ruinés du fait de ce procès. Le bras armé de l'industrie musicale britannique a toutefois réfuté de tels (...) Lire la suite sur PCInpact.com

UK : le Parti Pirate renonce à contourner le blocage de The Pirate Bay
Déjà un émulateur SNES pour Windows 8, mais pour combien de temps ?

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.