UE : Pologne et Hongrie bloquent le plan de relance

La Pologne et la Hongrie ne veulent pas que les subventions européennes soient conditionnées au respect de l'état de droit, c'est-à-dire au respect des libertés fondamentales des citoyens, à l'indépendance de la justice ou de la presse. Ces deux pays bloquent donc le budget de l'Union européenne et le plan de relance en négociation depuis quatre mois. Cela porte sur plus de 1 800 milliards d'euros. Optimisme prudent à Bruxelles Les dirigeants des 25 autres membres de l'UE sont convaincus qu'ils parviendront malgré tout à un accord. Certains parient sur le fait que la Pologne et la Hongrie ont besoin de cet argent et finiront par plier, d'autres évoquent des sanctions. Le chemin pour parvenir à un accord reste très étroit, d'après les diplomates de l'institution européenne, qui font preuve de prudence.