UE: les députés européens votent le «paquet climat» pour tourner la page du moteur thermique

Les députés européens votent aujourd’hui mercredi le paquet climat « Fit for 55 » et se penchent sur la fin du moteur thermique pour les voitures et les camionnettes. Le texte prévoit que 100% des véhicules neufs vendus à partir de 2035 soient équipés de moteur électrique, soit zéro émission de CO2 au pot d’échappement. Les conservateurs sont contre et ont déposé un amendement pour abaisser ce seuil à 90%. La mesure est en tout cas essentielle au plan climat.

Avec notre envoyée spéciale à Strasbourg, Juliette Gheerbrant

« Éliminer 100% des moteurs thermiques, c’est illusoire », estime le groupe conservateur Parti populaire européen (PPE) qui prône une transition plus douce, comme l’explique le député Les Républicains (LR) Geoffroy Didier : « 90%, ça reste très ambitieux. Mais le fait de préserver, ne serait-ce que 10%, c’est-à-dire une part certes symbolique, mais existante quand même pour les voitures hybrides au-delà de 2035 fait partie de la lucidité politique dont nous devons faire preuve. Il faut adopter un principe qui est celui de réalité. Et en fait, dans l’histoire de l’industrie, 2035, 15 ans, c’est quasiment du jour au lendemain ».

« Les concurrents ne nous attendront pas »

Une urgence d’autant plus grande qu’en France par exemple l’industrie automobile a perdu 100 000 emplois entre 2008 et 2011. Pour aider les constructeurs à amortir la transition, le texte prévoit que les constructeurs pourront continuer à exporter des véhicules thermiques, en dehors de l’Union européenne.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles