UE: la Commission propose de suspendre les droits de douane sur les produits ukrainiens

Ce mercredi 27 avril, la Commission européenne a proposé de suspendre pendant un an tous les droits de douane sur les produits ukrainiens importés dans l'UE. L'objectif est de soutenir l'économie du pays, attaqué par son voisin la Russie.

« Un geste sans précédent de soutien à un pays en guerre », c'est de cette manière que l'exécutif européen qualifie dans son communiqué sa proposition de suspendre pendant une année les droits de douanes sur les produits ukrainiens.

Le but de l'opération : contribuer à soutenir les exportations de l'Ukraine, et aider les producteurs et exportateurs ukrainiens en difficulté depuis le début de l'invasion russe.

Lundi, Londres avait ouvert la voie en annonçant une mesure similaire pour aider l'Ukraine. Le mouvement a été suivi par l'Europe, et maintenant, cette proposition doit être approuvée par le Parlement européen et les 27 pays membres.

L'année dernière, le commerce bilatéral entre l'UE et l'Ukraine avait représenté 52 milliards d'euros d'échanges. Mais depuis le début du conflit avec la Russie, fin février, la production agricole et industrielle de l'Ukraine a été violemment touchée, et ses relations commerciales avec le reste du monde, en grande partie coupées. L'accès du pays à la mer, par exemple, est aujourd'hui bloqué par la marine russe.

Résultat : le PIB ukrainien devrait s'effondrer de 35% cette année, selon une prévision du Fonds monétaire international (FMI), avec des effets durables sur plusieurs années.

►Écouter aussi : « Pas dans l’intérêt de la Russie de couper brutalement » les livraisons de gaz

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles