UE : amende de 4,3 milliards, Google conteste

·1 min de lecture
Bruxelles a présenté en 2020 un projet de réglementation qui prévoit des obligations et des interdictions assorties de sanctions dissuasives pour limiter ce phénomène. 
Bruxelles a présenté en 2020 un projet de réglementation qui prévoit des obligations et des interdictions assorties de sanctions dissuasives pour limiter ce phénomène.

Google s?est défendu ce lundi 27 septembre de toute pratique anticoncurrentielle lors d?une première audience au tribunal de l?Union européenne à Luxembourg, devant lequel il conteste une amende de 4,3 milliards d?euros infligée par Bruxelles pour son système d?exploitation Android.

L?Union européenne (UE) reproche au géant américain de l?internet d?avoir abusé de la position dominante de son système d?exploitation pour téléphones mobiles afin d?asseoir la suprématie de son moteur de recherche et de son navigateur Chrome. Le groupe de Mountain View (Californie) juge l?accusation infondée et réclame ainsi l?annulation de l?amende décidée en 2018. « Android est en vérité une histoire de réussite exceptionnelle du pouvoir de la concurrence en action », a défendu l?avocat de Google, Meredith Pickford, devant les juges.

L?affaire constitue un test majeur pour la commissaire à la Concurrence de l?UE, Margrethe Vestager, qui a déjà subi l?an dernier un échec retentissant devant la justice européenne face à Apple dont elle dénonçait les avantages fiscaux en Irlande.

Utilisation frauduleuse de clauses avec des fabricants

Le groupe estime que l?UE a ignoré à tort le concurrent Apple, qui privilégie sur ses iPhone ses propres services, comme le navigateur Safari. « Nous allons expliquer que [?] la commission a fermé les yeux sur la véritable dynamique concurrentielle de ce secteur, celle qui oppose Apple et Android », a expliqué l?avocat. Il a affirmé que le téléchargeme [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles