Uber quitte le Danemark à cause d’une nouvelle loi

Uber va cesser son activité au Danemark, en raison d’une nouvelle loi plus restrictive sur les taxis. La société américaine, qui met en relation des chauffeurs particuliers et des clients via une application pour mobile, était présente depuis deux ans au Danemark, où elle revendique quelque 300.000 clients. Mais, comme ailleurs dans le monde, Uber divise.

“C’est une concurrence déloyale. C’est bien qu’il s’en aille”_, dit cet homme.

“C’est dommage. J’ai utilisé ce service”, dit ce Danois.

Une récente loi, adoptée sous la pression des taxis, oblige désormais les chauffeurs particuliers au Danemark à s‘équiper de compteurs et de détecteurs d’occupation de sièges permettant d’activer les airbags. Des exigences qu’Uber juge trop coûteuses et incompatibles avec son service. La société américaine espère toutefois un changement de la législation pour revenir au Danemark.

Une nouvelle loi pousse Uber hors du Danemark https://t.co/MnqBTEb2cz— LaTribune (@LaTribune) 29 mars 2017

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages