Uber fragilisé par un scandale de discriminations des handicapés

·1 min de lecture
La plateforme Uber est accusée par le ministère américain de la Justice de discriminer les handicapés en surfacturant leurs trajets lorsqu’ils mettent plus de deux minutes à s’installer en voiture. (Image d'illustration)

La plateforme est dans le viseur du ministère de la Justice américain qui l'accuse de surfacturer les handicapés, relaie « Courrier International ».

Aux États-Unis, Uber est étrillé par une polémique qui touche directement certains de ses utilisateurs. Comme l'indique le San Francisco Chronicle dans un article repéré par Courrier International, la plateforme de chauffeurs privés est poursuivie par le ministère de la Justice américain qui l'accuse de discriminer les handicapés en surfacturant leurs trajets dès lors qu'ils mettent plus de deux minutes à s'installer dans un véhicule. Le ministère estime en effet qu'Uber pénalise de manière injuste et disproportionnée les personnes en situation de handicap, qui peinent parfois à s'installer avant que la voiture ne démarre.

Le quotidien américain rappelle que depuis 2016, la plateforme impose à ses usagers d'entrer dans la voiture de leur chauffeur moins de deux minutes après qu'il soit présent sur le lieu de la réservation, sous peine de voir leur facture augmenter. Or, ce laps de temps est jugé beaucoup trop court par le ministère de la Justice américain en ce qui concerne les personnes handicapées, dont les déplacements, en fauteuil roulant ou déambulateur pour certains, sont inévitablement ralentis.

Uber déplore une accusation « surprenante et décevante »

Interrogé par le San Francisco Chronicle, le procureur du district nord de la Californie, Stéphanie Hinds, estime qu'Uber se rend ni plus ni moins coupable de discriminations en décidant de surfacturer les personnes handicapées qui feraient patienter ses chauffeurs. De son côté, un porte-parole d'Uber a f [...] Lire la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Uber

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles