U-Roy, pionnier du toasting reggae et inspirateur du hip-hop, est mort à l'âge de 78 ans

Laure Narlian
·1 min de lecture

Dans le milieu du dancehall on le surnommait The Originator (Le Créateur). Pionnier du reggae et de l’art du toasting, ainsi que selector (celui qui choisit les disques) dans les premiers sound-system jamaïcains, U-Roy est aussi connu pour avoir inspiré les débuts du hip-hop. Il est mort mercredi 17 février au soir à l’âge de 78 ans, à l’hopital de Kingston suite à une opération chirurgicale des reins, alors qu’il souffrait de diabète et d’hypertension depuis des années, rapporte la presse jamaïcaine.

"Sans lui, pas de dancehall, pas de rap"

Depuis l’annonce de la nouvelle jeudi 18 février, de nombreuses figures du dancehall lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. "Aujourd'hui, nous avons perdu notre héros", s'est lamenté Shaggy sur Instagram. "Sans lui, il n’y aurait pas de Dancehall, pas de hip-hop, pas de rap, pas d’afrobeat", a résumé sur Facebook Mad Professor, producteur et patron du label Ariwa.


Premier deejay jamaïcain (chanteur de dancehall) à avoir enregistré sa voix parlée-chantée inventive sur des beats de reggae instrumentaux (les riddims), sur la durée et non plus seulement avec quelques interventions ici ou là proches du scat, U-Roy a été un pionnier de l'art du toasting et a ouvert la voie au rap.

Né Ewart Beckford à Kingston (Jamaïque) le 21 septembre 1942, U-Roy fait ses premiers pas de deejay dès l’âge de 14 ans et débute à l’aube des années 60 dans différents sound-systems, avant de se faire un nom en intégrant en 1969 le Home Town Hi-Fi sound (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi