Tzatzikis, taramas, houmous : les pires, selon 60 millions de consommateurs

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Homemade greek tzatziki sauce in a glass bowl with sliced bread on a wooden board. Close-up, horizontal image, selective focus on bread (losinstantes via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Frais et légers, les tartinables sont de plus en plus plébiscités à l’apéro. Mais tous ne se valent pas et certains sont moins bons que d’autres pour la santé.

Quand le mercure monte, ce sont eux les vraies stars de l’apéro. Tzatzikis, taramas et houmous règnent en maîtres sur les tables et laissent de moins en moins de place aux chips et autres biscuits. Une évolution que les marques ont bien comprise puisqu’elles sont toujours plus nombreuses à commercialiser ce type de produits. Pour tenter d’y voir plus clair, le magazine 60 millions de consommateurs a testé 18 tartinables et livre ses résultats.

Du sel, du gras et parfois trop d’additifs

Commençons avec un incontournable de l’apéro tout droit venu de Grèce : le tzatziki. Ce produit à base de yaourt, concombre et ail est beaucoup moins gras que ses concurrents et plutôt riche en protéines. Il manque cependant de fibres et est parfois beaucoup trop salé. C’est le cas du Monoprix Gourmet qui en contient 1,4 g pour 100 g alors que la recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) est de 5 g par jour. Dans sa recette, on retrouve pas moins de cinq additifs dans de nombreux produits.

Du côté des taramas, l’excès de sel est également pointé. "Les quantités utilisées sont considérables avec, en moyenne, 1,5 g pour 100 g de produit", note 60 millions de consommateurs. Ce produit est aussi très calorique et affiche majoritairement un Nutri-Score D ou E. En cause, sa composition et son taux de matière grasse qui s’élève à 50 %. La palme du plus mauvais élève revient au tarama de L’Atelier Blini, qui est d’ailleurs le moins riche en protéines. La couleur rose du tarama ne laisse pas de doute sur l’utilisation de colorant et d’additifs : seul le tarama Nature Océane, blanc-beige, n’en contient pas. De plus, un conservateur parfois utilisé, le benzoate de sodium (E211), pourrait présenter un risque allergisant et est suspecté de favoriser l’hyperactivité.

Comme c’est le cas avec les autres tartinables, le sel est très présent dans le houmous. Ce produit à base de pois chiche en contient en moyenne 1,2 g pour 100 g. Composé d’huile d’olive, il est également très gras. Cependant, le houmous se distingue positivement par son faible nombre d’additifs. 60 millions de consommateurs n’a relevé que de l’acide citrique, un antioxydant, et du sorbate de potassium, un conservateur, dans certains produits.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Attention, cet aliment représente à lui seul les 3 drames de l’alimentation"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles