Tyrannosauridés : pas de place pour les autres prédateurs !

·2 min de lecture

Dans la plupart des écosystèmes, il n'y a de place que pour un seul grand prédateur, il n'est donc pas surprenant que les Tyrannosauridés (des genres Albertosaurus, Gorgosaurus et Tyrannosaurus, par exemple) n'aient pas partagé leur territoire avec d'autres grands carnivores ( 1.000 kg). Pourtant, leur occupation d'un environnement est aussi associée à une réduction importante de la diversité des prédateurs de taille moyenne (entre 50 et 1.000 kg).

Dans une étude publiée dans Canadian Journal of Earth Sciences, le Dr Thomas Holtz de l'université du Maryland a analysé la composition de 60 communautés de dinosaures entre le Jurassique et le Crétacé (201 à 66 millions d'années) en Asie et en Amérique du Nord. Il a constaté que lorsque des Tyrannosauridés étaient absents, soit entre 201 et 80 millions d'années, les prédateurs de taille moyenne étaient diversifiés dans l'écosystème. En revanche, lorsque des Tyrannosauridés deviennent des prédateurs apex dans ces communautés entre 80 et 66 millions d'années, le Dr Holtz a constaté la raréfaction ou la disparition des prédateurs de taille moyenne.

Diversité des prédateurs de moins de 1.000 kg dans des communautés avec (en haut) et sans (en bas) Tyrannosauridés. © Thomas Holtz

Les tyrannosaures, responsables de la chute de leurs concurrents ?

L'auteur de cette étude s'interroge donc quant aux causes de ce changement dans la composition spécifique des prédateurs de taille moyenne. Il observe que la diversité des proies demeure inchangée lorsque les tyrannosaures occupent la place de top prédateurs. Ceci indiquerait donc que ce n'est pas à cause d'une diminution de la quantité des proies que les prédateurs de taille moyenne se sont raréfiés. D'un autre côté, le Dr Holtz indique qu'il est très peu probable que les proies de ces carnivores de moyenne taille aient prospéré dans un environnement sans prédateurs.

Il propose alors l'hypothèse selon laquelle les jeunes Tyrannosauridés auraient pris la place vacante des prédateurs de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles