«Twitter tue la démocratie», accuse Yannick Jadot

© Philippe Labrosse / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le député européen EELV Yannick Jadot a estimé lundi que le réseau social Twitter, tout juste racheté par le milliardaire Elon Musk , était "le dernier avatar d'un système qui veut tout détruire". "On a eu un système qui est, on le sait, prédateur du point de vue de l'environnement, prédateur du point de vue social mais aujourd'hui ces réseaux sociaux sont une attaque sur la démocratie", a développé l'ancien candidat à la présidentielle sur Franceinfo.

"Détruire la pensée complexe"

"Ça veut détruire la pensée complexe, ça veut détruire au fond tout ce qui fait une démocratie : un peu de temps, un peu de réflexion, des arguments plutôt que des invectives, discuter avec d'autres, construire des compromis avec les autres...", a-t-il poursuivi. Assurant avoir lui-même limité sa parole sur le réseau social, il l'a comparé à la finance : "Vous avez des algorithmes qui veulent renforcer d'une certaine façon l'instabilité, qui veulent renforcer l'invective, l'insulte, y compris les propos racistes ou les menaces. Vous avez une sorte de rentabilité qui est le nombre de vues. Vous avez un court-termisme absolu".

Pour l'eurodéputé, "Twitter tue la démocratie, tue la politique, avec Twitter à la fin c'est Trump qui gagne". À la tête de Twitter depuis une semaine, l'homme le plus riche du monde, qui avait annoncé son intention d'y restaurer une liberté d'expression absolue, a déjà licencié la moitié du personnel.

...
Lire la suite sur Europe1