Twitter, un instrument d'espionnage comme les autres pour l'Arabie saoudite

1 / 2

Twitter, un instrument d'espionnage comme les autres pour l'Arabie saoudite

Deux Saoudiens et un Américain ont été inculpés aux États-Unis pour avoir fourni à l’Arabie saoudite des informations sur des utilisateurs qui avaient publié des Tweet critiques envers la famille royale saoudienne. Les trois personnes inculpées sont deux ex-employés de Twitter, un Américain et un Saoudien, ainsi qu’un autre ressortissant saoudien accusé d’avoir servi d’intermédiaire. 

Twitter, « outil de répression » pour les étrangers ?

Ces poursuites,...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi