Twitter dit s'attendre à un ralentissement de la croissance des utilisateurs

par Elizabeth Culliford et Munsif Vengattil
·2 min de lecture
TWITTER DIT S'ATTENDRE À UN RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DES UTILISATEURS

par Elizabeth Culliford et Munsif Vengattil

(Reuters) - Twitter a fait état mardi d'une croissance de 27% de son nombre d'utilisateurs au quatrième trimestre de 2020, ratant les estimations de Wall Street, et a prévenu que ce pourcentage devrait diminuer au cours des prochains trimestres alors que s'essouffle le bond provoqué par la pandémie de coronavirus.

Le titre du réseau social, qui a battu les estimations sur son chiffre d'affaires sur la période octobre-décembre, est resté globalement stable dans les échanges d'après-clôture.

Twitter a déclaré que ses dépenses augmenteraient de 25% voire plus en 2021, mais a ajouté prévoir que ses recettes progressent plus rapidement que ses coûts.

Au cours du quatrième trimestre, le réseau social a eu en moyenne 192 millions d'utilisateurs actifs quotidiens susceptibles d'être ciblés par la publicité, selon les données communiquées mardi. Les analystes anticipaient 196,5 millions d'utilisateurs actifs, selon des données IBES de Refinitiv.

Le groupe américain a indiqué que sa croissance a été portée par l'amélioration de ses produits et par la multiplication des échanges à travers le monde à propos d'événements comme la pandémie de coronavirus et l'élection présidentielle américaine de novembre. Il a précisé que des modifications temporaires destinées à limiter la désinformation autour du scrutin aux Etats-Unis avaient eu un léger impact négatif sur la croissance des utilisateurs mondiaux.

Dans une lettre aux actionneurs, Twitter a déclaré que le bond du nombre d'utilisateurs mondiaux provoqué l'an dernier par la crise sanitaire du coronavirus représentait un défi pour de futurs gains.

Le chiffre d'affaires global du réseau social au quatrième trimestre est ressorti à 1,29 milliard de dollars, un record, marquant une progression de 28% sur un an. Les revenus publicitaires ont augmenté de 31% par rapport à la même période l'an dernier pour s'établir à 1,15 milliard de dollars.

Les analystes anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 1,19 milliard de dollars, dont 1,05 milliard de dollars provenant des annonces publicitaires.

Les revenus nets de Twitter ont progressé à 222,1 millions de dollars, soit 0,27 dollar par action, contre 0,15 dollar par action un an plus tôt.

Les coûts et dépenses du groupe ont augmenté de 21% sur un an, à 1,04 milliard de dollars.

(Elizabeth Culliford à New York et Munsif Vengattil à Bangalore; version française Jean Terzian)