Le Twitter d'Elon Musk devra se plier aux règles de l'UE

·1 min de lecture
© Britta Pedersen / POOL / AFP

Le réseau social américain Twitter, en passe d'être racheté par l'homme d'affaires Elon Musk , "devra s'adapter totalement aux règles européennes" quelles que soient les orientations du nouvel actionnaire en matière de liberté d'expression, a déclaré mardi à l'AFP le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton.

Elon Musk promet plus de liberté sur Twitter

"Quel que soit le nouvel actionnariat, Twitter devra désormais s'adapter totalement aux règles européennes", a averti Thierry Breton, en évoquant notamment le nouveau règlement sur les services numériques, Digital Services Act (DSA), conclu samedi par les législateurs de l'UE et qui va contraindre les grandes plateformes à mieux lutter contre les contenus illégaux.

"Que ce soit sur le harcèlement en ligne, la vente de produits contrefaits, la pédopornographie, les appels à des actes terroristes, Twitter devra s'adapter à notre réglementation européenne qui n'existe pas aux Etats-Unis", a insisté le commissaire, à l'origine de cette nouvelle législation européenne avec son homologue à la Concurrence, Margrethe Vestager.

Elon Musk a promis plus de liberté sur Twitter, suscitant de vifs débats sur l'avenir du réseau social, certains s'inquiétant d'une plateforme qui pourrait devenir plus toxique. Il a toutefois reconnu qu'il y avait des limites imposées par la loi.

Le DSA, qui s'appliquera dans quelques mois, une fois achevé son parcours législatif, met à jour la directive e-commerce, née il y a 20 ans quand les géan...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles