Twitter et Bloomberg s'associent dans l'information vidéo

Le patron de Twitter Jack Dorsey (d) et le fondateur de l'agence Bloomberg, Michael Bloomberg, le 1er mai 2017 à New York

New York (AFP) - Le site de microblog Twitter et l'agence d'informations financières Bloomberg ont annoncé lundi le lancement d'un site d'information vidéo en continu visant notamment à diversifier l'offre de produits de Twitter.

Lors d'une conférence à New York, le directeur exécutif de Bloomberg Media, Justin Smith, a affirmé que "les consommateurs de nouvelles à l'échelle mondiale veulent davantage que l'offre actuelle".

Le nouveau service, qui doit être lancé d'ici la fin de l'année, utilisera des contenus vidéo de Bloomberg et des images générées par les utilisateurs de Twitter eux-mêmes.

"C'est une nouvelle chaîne que nous lançons pour réinventer le concept d'informations numériques en continue", a ajouté M. Smith.

Le lancement de ce service avait été précédemment annoncé par le Wall Street Journal.

Le directeur des opérations de Twitter, Anthony Noto, a affirmé que "la rapidité de Twitter et son vaste réseau de contenus et de commentaires associés à la grande qualité et la rigueur éditoriale de Bloomberg sont une combinaison unique et très efficace".

Les détails financiers de l'opération n'ont pas été détaillés mais l'action de Twitter a clôturé lundi à Wall Street sur un bond de 6,43% à 17,54 dollars.

Ce rapprochement doit aider Twitter à augmenter sa base d'abonnés qui progresse moins vite que celle d'autres sites, comme Facebook par exemple.

Le site de microblogs cherche actuellement à diversifier son auditoire en ajoutant à son service la diffusion d'actualités et d'évènements sportifs comme des matches de football américain notamment.

Dans ses résultats publiés la semaine dernière, Twitter avait fait part d'un recul de son chiffre d'affaires même si le nombre de ses utilisateurs a progressé de 14% sur un an pour atteindre 328 millions à la fin mars.

La perte du groupe dirigé par Jack Dorsey, s'était sensiblement réduite, passant de 80 millions à 60 millions de dollars entre le 1er trimestre 2016 et les trois premiers mois de cette année.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages