Twitter était à 2 doigts de devenir un vrai concurrent d'OnlyFans, mais tout a été abandonné pour un grave problème toujours existant

Difficile de faire semblant de ne pas connaître OnlyFans. Depuis le confinement, la plateforme a explosé, aussi bien auprès des stars que des anonymes. De plus en plus de personnes y postent des nudes et autres vidéos sexy voire porno en faisant payer les internautes pour les voir, soit en one shot, soit par abonnement. Un système qui rapporte puisque OnlyFans, en prélevant 20% à ses créateurs, mise sur 2,5 milliards de chiffre d'affaires cette année. Mignon.

Face à ce succès, Twitter s'est imaginé aller sur ce terrain pour grapiller quelques millions, voire beaucoup (beaucoup) plus. Après tout, après le virage catastrophique pris par Tumblr, il reste le seul gros réseau social qui accepte la nudité mais il n'en fait rien, économiquement parlant. Sous le nom de code ACM (comprenez "Adult Content Monetization"), la plateforme que veut/voulait racheter Elon Musk a donc lancé la production de son projet en interne. L'idée n'était pas de révolutionner le business mais simplement de permettre aux internautes de mettre en place un mettre en place un service d'abonnement pour accéder à du contenu. Une simple copie du concept d'OnlyFans.

>> OnlyFans : le top 10 des créateurs qui gagnent le plus d'argent, alerte salaires de folie <<

Et alors que tous les voyants semblaient au vert et que tout le monde semblait OK en interne malgré de légers risques vis-à-vis des annonceurs, tout a été arrêté en urgence. La raison ? Une incapacité récurrente et...

Lire la suite


À lire aussi

Oscars 2013 : Intouchables face à une concurrence record... mais toujours une vraie chance !
Marius (Koh Lanta 2016) : son abandon agace Twitter, il explique les vraies raisons de son départ
Le Reste du Monde : pourquoi Théo, Alan et Jean ont été virés ? La vraie raison scandaleuse