Twitch : Mégalodon et autres monstres marins disparus

·2 min de lecture

Pour parler requins, mais aussi raies, disparus, nous serons en direct avec Guillaume Guinot, spécialiste des requins anciens et paléontologue à l'Institut des sciences de l'évolution de Montpellier (Isem). Rendez-vous sur la chaîne Twitch de Sciences et Avenir (twitch.tv/sciencesetavenir) jeudi 20 janvier à 17h30.

Ne l'appelez plus "l'ancêtre du grand requin blanc". Certes, la BD et le cinéma en ont fait un copier-coller-agrandi de Carcharodon carcharias. Pourtant le mégalodon est un représentant de la famille, désormais éteinte, des otodontidés, alors que le grand blanc appartient à celle des lamnidés. Résultat, si l'on se représente communément le premier sous la forme d'un second dopé aux stéroïdes, il n'en est peut-être rien... Alors que sait-on réellement de l'animal disparu il y a 3 millions d'années ? Ce sera l'un des sujets que nous aborderons dans le prochain stream de Sciences et Avenir, jeudi 20 janvier à 17h30, avec le spécialiste des requins anciens et paléontologue à l'Institut des sciences de l'évolution de Montpellier (Isem) Guillaume Guinot. Le direct est disponible gratuitement et sans abonnement à l'adresse twitch.tv/sciencesetavenir ; n'hésitez pas à vous y abonner !

Les raies, des requins aplatis

Il n'en reste pas moins que les deux squales appartiennent au même groupe biologique des lamniformes, qui comptait de très nombreuses espèces au Crétacé (entre 145 et 66 millions d'années). "Aujourd'hui, il n'en reste plus que 15, très différentes les unes des autres", commente Guillaume Guinot, qui nous en dira davantage sur ces animaux. Le chercheur est également spécialiste des raies : "Comme les requins, elles appartiennent au groupe des élasmobranches... Les raies sont des requins aplatis", sourit le scientifique. Le stream de jeudi permettra d'en savoir davantage sur ces poissons, qui ont compté dans leurs rangs quelques monstres marins de fort belles dimensions...

La crise Crétacé-Tertiaire

Enfin, le scientifique évoquera aussi les fouilles qu'il a récemment menées en Afrique, dans des carrières de phosphate. Pour les paléontologues, une vraie caverne d'Ali Baba, tant "on marche littéralement sur les dents de requins". Il sera également question d'un autre sujet d'étude de Guillaume Guinot, la "crise Crétacé-Tertiaire", qui a vu l'extinction des dinosaures[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles