Twitch avec Franck Selsis : des planètes partout dans l’Univers

·2 min de lecture

Jeudi 6 mai à 17h30 sur la chaîne Twitch de Sciences et Avenir, ce sera 1h30 de direct avec l'astrophysicien Franck Selsis, chercheur CNRS à l'Observatoire de Bordeaux.

Jeudi 6 mai 2021, la chaîne Twitch de Sciences et Avenir aura pour invité Franck Selsis, chercheur CNRS à l’Observatoire de Bordeaux et spécialiste des exoplanètes. Il discutera de la manière dont on s’est rendu compte qu’il y avait beaucoup de planètes dans notre Galaxie – la Voie lactée – comment on les traque, les étudie. Et ce que cela implique pour la recherche d’une vie ailleurs.

Abonnez-vous à notre chaîne Twitch : .

"La quête d’exoplanètes est devenue un pan majeur de l’astrophysique"

Depuis la découverte de la première exoplanète, il y a plus de 25 ans, par les astronomes suisses Michel Mayor et Didier Queloz, on recense près de 5000 exoplanètes situées dans 3500 systèmes planétaires. Un foisonnement excitant qui a donné naissance à de multiples questions scientifiques : Qu’est ce qu’un environnement habitable ? Combien existe-t-il de planètes et de telles environnement dans la Galaxie et dans l’Univers ? Comment détecte-t-on ces astres et ces environnements ? Une partie de la recherche en astronomie est aujourd’hui tournée vers ces questions. Pour reprendre une citation de Michel Mayor : "La quête d’exoplanètes est devenue un pan majeur de l’astrophysique".

Selon les modèles, on estime que chacune des cent milliard d’étoiles de notre galaxie abrite en moyenne deux planètes. Il en reste donc beaucoup à trouver et à caractériser. Mais déjà les systèmes planétaires connus montrent que le Système solaire paraît assez particulier. Pour détecter ces astres rocheux ou gazeux autour d’étoiles, on effectue des mesures très précises. Outre leur détection, on commence à étudier leurs atmosphères à la recherche d’eau par exemple, ou d’autres biosignatures qui nous renseigneraient sur les conditions qui règnent à leur surface. De nouveaux télescopes et des programmes de recherche innovants permettent d’espérer trouver une planète « habitable » qui ressemblerait à la Terre. Les astrophysiciens sont assez confiants de trouver de telles exoterres dans les décennies à veni[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi