Twitch, Clubhouse, Instagram… Pourquoi les politiques investissent les réseaux sociaux

·1 min de lecture

Après François Hollande, c'est au tour de Jean Castex de faire ses premiers pas sur Twitch. Le Premier ministre sera l'invité de Samuel Etienne dimanche à 18h, a annoncé le journaliste mardi soir via son compte Twitter. Il posera au Premier ministre les questions envoyées en direct par les internautes. Un exercice nouveau, qui montre que les politiques recherchent de nouvelles manières de s'adresser aux citoyens, aux plus jeunes en particulier. Plusieurs membres du gouvernement ont d'ores et déjà investi les plateformes numériques comme Twitch mais aussi Clubhouse ou Instagram. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

C’est par exemple à la manière d’un véritable animateur que Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, invite les internautes à rejoindre sa conversation virtuelle vocale sur la plateforme Clubhouse. "Je demande à l’audience une forme d’indulgence, j’ai plutôt l’habitude d’être de l’autre cote du micro", glisse-t-il en souriant. Ces plateformes autorisent aux politiques une liberté de ton et de temps plus large que les médias classiques.

Sur Instagram, Gabriel Attal multiplie les lives

 

Sur Instagram, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal multip...


Lire la suite sur Europe1