Tweets antisémmites : Twitter doit aider à identifier les auteurs

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris a ordonné jeudi 24 janvier à Twitter de communiquer les données permettant d'identifier les auteurs de tweets racistes ou antisémites.

Le site de micro-blogs américain avait été assigné en référé (procédure d'urgence) par l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et plusieurs autres associations, après la diffusion en octobre de tweets antisémites reprenant les mots clés #unbonjuif et #unjuifmort.

Selon notre journaliste sur place, Twitter doit également aménager sa plateforme afin de proposer un dispositif de signalement.

(Avec AFP)



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Tweets antisémmites : Twitter doit aider à identifier les auteurs
"Twitter a tout intérêt à s'adapter au cadre juridique français"
Tweets racistes, homophobes… une concertation dès janvier
"SiJétaisNazi" ou les nouveaux tweets antisémites
Tweets antisémites : Twitter attend l’avis des Américains
Twitter et l’UEJF devant la justice française ce mardi
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.