Tweets antisémites contre Miss Provence : sept condamnations à des amendes

·1 min de lecture

Sept personnes ont été condamnées mercredi à Paris à des amendes de 300 à 800 euros pour avoir posté des tweets antisémites visant April Benayoum, Miss Provence et première dauphine de Miss France 2021, en décembre 2020.

Un huitième prévenu a été relaxé par le tribunal correctionnel qui a estimé que son tweet ne visait pas April Benayoum. Le parquet avait requis deux mois de prison avec sursis fin septembre contre ces quatre hommes et quatre femmes âgés de 20 à 58 ans, pour "injures publiques commises à raison de l'origine, de l'ethnie, de la race ou de la religion".

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles