TVA doublée pour Canal+ : Le groupe va augmenter ses tarifs pour une partie de ses abonnés

Mauvais signal en cette période d'inflation galopante. Dans un communiqué, Canal+ a annoncé lundi que "le taux de TVA applicable à certaines de ses offres serait désormais de 20% et non plus de 10%". Le groupe crypté indique analyser "la portée et les conséquences" du courrier qui lui a été adressé par les autorités fiscales ainsi que "les voies de recours possibles". Un message a d'ores et déjà été envoyé aux abonnés "dont l'échéance du contrat intervient prochainement" pour les informer de ce changement, qui se traduira par une hausse de leurs tarifs, sans plus de détails à l'heure actuelle.

Selon "Les Echos", ce changement de TVA aura un impact de plus de 200 millions d'euros pour Canal+ France. La hausse devrait être absorbée par les abonnés mais aussi en partie par Canal+. Dans le détail, les abonnés qui ont souscrit un contrat pour une durée de 12 ou 24 mois ne seront pas concernés par cette augmentation, jusqu'à l'échéance de leur contrat. Ce sont donc les abonnés bénéficiant d'une offre sans engagement ainsi que les nouveaux abonnés qui devront mettre la main au portefeuille d'ici quelques mois.

L'offre de base pourrait ainsi augmenter de 2 euros, sachant que seule Canal+ voit sa TVA augmenter. En effet, Netflix, Disney+ et Canal+ Séries, proposées dans l'offre de la chaîne cryptée, sont déjà soumises à une TVA à 20%. Seule beIN Sports conservera une TVA à 10% en raison de contenus essentiellement diffusés en...

Lire la suite


À lire aussi

"Gomorra" : Canal+ diffuse l'ultime saison de la série italienne à partir du lundi 3 janvier
Publicité : Canal+ fait appel à des stars françaises pour se moquer de ses abonnés
Le groupe Canal+ reversera dès lundi les recettes de ses publicités de 20h à la Fondation de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles