Tuto : comment devenir influenceur ?

© Laura Chouette/Unsplash

« Ces dernières années, l’art photographique a largement attiré [ses] faveurs, et il semblerait qu’elle ait un faible pour le fait d’être photographiée dans chacune des étapes de sa vie quotidienne », assure un proche de la reine Victoria. Instagrameuse avant l’heure, Sa Majesté s’exhibe sous son meilleur jour ! Dès 1845, huit ans après sa montée sur le trône du Royaume-Uni, la souveraine de 26 ans pose en compagnie de sa fille aînée de 5 ans, pour un portrait au daguerréotype. Suivront 44 albums dits Portraits of Royal Children, réalisés entre 1848 et 1899, à la demande de Victoria et de son mari Albert. Exit les portraits à la peinture à l’huile (trop chers et trop longs), la reine lance le « portrait de famille » qui fait un tabac chez les bourgeois anglais en quête de visibilité. Tandis que Victoria peaufine sous les flashs son image de reine moderne, des studios poussent dans Londres.

© Wikimedia Commons

Plus on est nombreux, plus on domine ! C’est ainsi qu’au XIe siècle l’ordre de Cluny a imposé ses idéaux, dont le célibat des prêtres. Fondé en 910, le monastère passe, en un siècle, de 12 moines à 10 000, de la Grande-Bretagne à l’Italie, via l’Espagne. Comment l’ordre a-t-il gagné autant de « followers » ? Grâce à son indépendance du pouvoir séculier. Les chanoines de Cluny font campagne dans leurs écrits et la liturgie contre les prêtres mariés, jusqu’à faire douter les fidèles de la validité de leur sacrement… De quoi préparer le terrain au pape Grégoire VII, que Cluny (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment a-t-on trouvé la tombe de Toutankhamon ?
Comment a été créé le Ballon d’Or ?
Comment Versailles a inventé la mode
Tour Eiffel : comment a été construite la Dame de fer ?
Comment Lénine a-t-il pris le pouvoir en octobre 1917 ?