Tutelle de Britney Spears: son père tente de l'extorquer affirme son avocat

·2 min de lecture
Britney Spears prise en photo le 22 juillet 2019 à Los Angeles en Californie.  (Photo: Axelle/Bauer-Griffin via Getty Images)
Britney Spears prise en photo le 22 juillet 2019 à Los Angeles en Californie. (Photo: Axelle/Bauer-Griffin via Getty Images)

ÉTATS-UNIS - L’affaire n’en finit plus. Alors que l’on pensait cette histoire de tutelle réglée en août dernier lorsque le père de Britney Spears avait renoncé à être son tuteur, la situation est en réalité un peu plus complexe. Selon l’équipe juridique de la chanteuse, James Parnell Spears réclamerait 2 millions de dollars à sa fille (dont 1,4 million pour payer les frais d’avocat) pour se retirer, a rapporté TMZ ce mardi 31 août.

Une “extorsion” pure et simple pour Mathew Rosengart, avocat de la popstar depuis juillet dernier. “Britney Spears ne sera pas victime d’intimidations ou d’extorsion de la part de son père”, a-t-il fermement dénoncé dans un communiqué transmis à People. Et d’ajouter: “Monsieur Spears n’a pas non plus le droit d’essayer de tenir sa fille en otage en fixant les conditions de son éloignement”. C’est simple, l’homme de loi réclame tout bonnement le départ immédiat du patriarche, qu’il juge “inexorable”.

“James Parnell Spears devrait se retirer maintenant”

“Au-delà des questions légales qui nécessitent son départ rapide, s’il aime réellement sa fille, monsieur Spears devrait se retirer maintenant, aujourd’hui, avant d’être légalement suspendu. Cela sera la chose la plus correcte et décente à faire”, a-t-il formulé.

Bien décidée à s’émanciper de la “tutelle abusive” de son père (qui régissait le moindre de ses faits et gestes depuis 2008), Britney Spears avait intenté un procès contre celui-ci en juin dernier et livré un témoignage poignant face aux juges. Et si la procédure n’avait pas abouti à l’époque, elle avait finalement poussé l’intéressé à abandonné son rôle tuteur.

“Il (James Parnell Spears) ne pense pas qu’une bataille publique avec sa fille sur son rôle de tuteur soit dans le meilleur intérêt”, avaient alors justifié ses avocats, précisant qu’il travaillerait “avec la cour et le nouvel avocat de sa fille pour préparer une transition en douceur vers un nouveau tuteur”.

Avec ce nouveau rebondissement, le dossier semble donc loin d’être terminé. Une nouvelle audience approche d’ailleurs à grands pas, le 29 septembre prochain plus précisément. Une enquête menée par l’avocat de la chanteuse sur les agissements du père pendant ces treize ans de tutelle est également en cours.

À voir également sur Le HuffPost: Les fans de Britney Spears bouleversés par ses révélations au tribunal

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles