Turquie : un scandale de jouets volés éclabousse le palais présidentiel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Plusieurs employés de la présidence de la République turque exerçant au palais de Recep Tayyip Erdogan ont été arrêtés pour avoir volé pendant des années des jouets.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des employés de la présidence turque ont été arrêtés après de multiples vols de jouets et cinq années d’infractions, rapporte « Courrier international ».

Des employés du palais présidentiel de Recep Tayyip Erdogan mis au placard. Comme l'indique le média en ligne turc T24 dans un article repéré par Courrier international, six personnes travaillant dans les services de la présidence turque ont été récemment arrêtées à Ankara, soupçonnées d'avoir dérobé, depuis cinq ans, de multiples jouets pour enfants destinés à être distribués lors des visites présidentielles. Trois d'entre elles ont été placées en détention provisoire par les autorités, pour être interrogées.

En réalité, les enquêteurs estiment que, outre les vols répétés de jouets, c'est tout un réseau agissant dans le dos de la présidence qui a été mis à mal. Courant avril, les ravisseurs auraient fait main basse sur un stock de jouets estimé à plus de 60 000 euros, avant de les revendre à un prix raisonnable aux commerçants de la capitale. Le butin récolté durant leurs cinq années d'infractions reste à déterminer par les enquêteurs.

Des images de vidéosurveillance accablantes

Les malfrats agissaient en connaissant dans les moindres recoins le palais présidentiel et avec une parfaite connaissance des mouvements des forces de sécurité. Ils avaient notamment remarqué qu'une large partie des dépôts, placés sous la grande mosquée privée de Recep Tayyip Erdogan, n'étaient jamais gardés. Leurs agissements ont pris fin lorsque des images de vidéosurveillance les ont pris, la main dans le sac, en train de charger des dizaines de colis de voitures télécommandées et [...]

Lire la suite

VIDÉO - Turquie : Osman Kavala, symbole de la répression du régime de Recep Tayyip Erdogan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles