La Turquie promet de "répliquer fermement" après la dissolution d'un groupe ultranationaliste turc en France

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La Turquie a prévenu, mercredi 4 novembre, qu'elle allait riposter à la dissolution par la France de l'organisation ultranationaliste turque des Loups gris, qualifiant cette décision de "provocation". "Nous soulignons qu'il est nécessaire de protéger la liberté d'expression et de réunion des Turcs de France (...) et que nous répliquerons de la plus ferme des manières à cette décision", a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères.

Ankara a ajouté qu'il "n'existe pas de mouvement appelé 'Les Loups gris'", qualifiant le mouvement dissous par la France d'"objet imaginaire". Aujourd'hui, de nombreuses personnes se revendiquant comme des Loups gris sont de simples sympathisants de la mouvance nationaliste turque qui utilisent un signe de ralliement : un pouce joint au majeur et à l'annulaire, pour former une tête de loup. Recep Tayyip Erdogan a plusieurs fois fait ce geste lors de meetings.

Les Loups gris accusés d'incitation à la violence

Plus tôt dans la journée, le ministre français de l'Intérieur avait annoncé la dissolution du "mouvement des Loups gris" en réaction à de récentes violences opposant membres des communautés turque et arménienne de France.

Selon le gouvernement français, "plusieurs foyers de ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi