Turquie: les premiers feux de forêt de la saison font craindre une série noire d'incendies

En Turquie, la saison des feux a commencé avec un bilan particulièrement lourd. Au moins onze personnes sont mortes et des dizaines ont été blessées dans un feu de végétation qui s'est propagé sous l'effet des vents à plusieurs villages du sud-est du pays. L'été s'annonce particulièrement chaud, faisant craindre aux autorités une série noire d'incendies.

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

Sur les images qui parviennent de la zone de l'incendie, on voit des hectares de champs de blé et de maïs carbonisés, des cadavres de centaines de chèvres et de moutons, et des familles en deuil d'un proche qui, souvent, tentait en vain de contenir les flammes.

Cinq villages touchés

Selon les autorités, le feu s'est déclaré à cause d'un brûlage de chaumes dans une région rurale située entre les provinces de Diyarbakir et de Mardin, proches de la frontière syrienne, où les températures ont dépassé ces derniers jours les 40 degrés. Sous l'effet du vent, l'incendie s'est rapidement propagé à cinq villages alentour.

Une information judiciaire est ouverte, alors que certains villageois ont affirmé dans les médias qu'un pylône électrique était à l'origine du feu. Beaucoup, à l'image du parti pro-kurde DEM, ont aussi critiqué l'intervention jugée tardive des hélicoptères des pompiers.

Records de chaleur

À lire aussiSéisme en Turquie: un an après, les officiels toujours épargnés par la justice


Lire la suite sur RFI