Turquie : le président revendique la victoire, l'opposition dénonce un scrutin frauduleux

France 3

Accueilli par ses partisans à son retour à Ankara (Turquie), le président Erdogan s'appuie sur sa victoire pour interpeller l'Europe et les Occidentaux : " On s'est battus contre tout le monde, l'Occident, la mentalité des croisés, leurs serviteurs, ils nous ont attaqués, mais on ne s'est pas rendus. Nous sommes une nation debout" a déclaré le président turc à ses militants.

"Les deux camps n'ont pas bénéficié des mêmes opportunités"

Selon les derniers décomptes officiels, le oui l'emporte avec 51,4% des voix. Mais les observateurs internationaux déplorent les conditions inéquitables du scrutin. " Le référendum du 16 avril s'est déroulé sur un terrain inégal et les deux camps en campagne n'ont pas bénéficié des mêmes opportunités" a déploré Cezar Florin Preda, observateur international. Le scrutin pourrait aussi être entaché par une décision du Haut Conseil électoral. La validation des bulletins de vote ne comportant pas le tampon des scrutateurs, l'opposition crie à la fraude et demande que le Haut Conseil électoral annule le vote. Cependant, les chances que le référendum soit annulé ou que les bulletins de vote litigieux soient recomptés sont très faibles.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Etats-Unis : le suspect d'un meurtre diffusé en direct sur Facebook recherché dans tout le pays
Etats-Unis : mandat d'arrêt contre l'auteur d'un meurtre diffusé sur Facebook
VIDEO. Présidentielle : l'animateur américain John Oliver invite les Français à ne pas voter Marine Le Pen
Peine de mort : la Turquie tourne le dos à l'Europe
Corée du Nord / États-Unis : jusqu'où ira l'escalade?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages