Turquie: Mandats d'arrêt contre 107 enseignants accusés d'être gülenistes

ISTANBUL (Reuters) - Les autorités turques ont lancé lundi des mandats d'arrêt à l'encontre de 107 enseignants pour leurs liens présumés avec le prédicateur musulman en exil Fethullah Gülen, qu'Ankara accuse d'avoir orchestré la tentative de putsch de juillet 2016, rapporte l'agence de presse turque Dogan.

Cinquante et un de ces enseignants ont été appréhendés à Ankara, écrit Dogan en ajoutant que les opérations se poursuivent pour interpeller les autres.

Ces enseignants avaient déjà été suspendus de leurs fonctions dans le cadre de la vaste répression qui a suivi le putsch avorté, précise l'agence.

Plus de 50.000 personnes ont été incarcérées en attendant d'être jugées, dans le cadre de cette répression, et 150.000 fonctionnaires, enseignants ou membres des forces armées ont été destitués ou suspendus depuis juillet 2016.

(Ali Kucukgocmen; Eric Faye pour le service français)