Turquie-Europe : la crise diplomatique, une stratégie politique pour Erdogan

France 2

En jouant la

tension avec ses voisins européens, le président Erdogan poursuit en fait une double stratégie. "D'abord, il faut replacer cette crise diplomatique dans le contexte politique turc. Recep Tayyip Erdogan sait pour l'instant que la victoire du "oui" au référendum est loin d'être assurée, référendum pour une réforme constitutionnelle qui doit renforcer ses pouvoirs", explique Leïla Salhi, en direct d'Istanbul (Turquie).

"Jouer sur la fibre nationaliste"

Plusieurs sondages donnent le "non" gagnant d'une courte tête. "Le président turc espère donc pouvoir compter sur la diaspora turque pour inverser la tendance et remporter ce référendum. Il faut savoir que les Turcs de l'étranger représentent plus de deux millions de votants potentiels. Mais cette crise diplomatique permet aussi au président Erdogan de jouer sur la fibre nationaliste", poursuit la journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

L'alcool en sachet, un fléau qui s'introduit dans les écoles africaines
Pourquoi certains pays d'Europe de l'Est cherchent des noise(tte)s au Nutella
VIDEO. Les pêcheurs de la mer du Nord excédés par les règlements de Bruxelles
VIDEO. "C Politique" : comment le média russe Sputnik travaille en France
VIDEO. Syrie : que devient Alep après quatre ans de guerre ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages