Turquie: Erdogan limoge le gouverneur de la banque centrale

·2 min de lecture

En Turquie, le gouverneur de la banque centrale, Murat Uysal, a été limogé par décret présidentiel et remplacé par l'ancien ministre des Finances Naci Agbal, ce samedi 7 novembre. Une décision politique du président qui ne suffira peut-être pas à relever une économie turque au plus mal depuis plusieurs mois.

Murat Uysal avait accédé à son poste en juillet 2019 après le limogeage de son prédécesseur, également par décret. Ministre des Finances de 2015 à 2018, M. Agbal a été nommé nouveau gouverneur et aucune raison n'a été donnée au remplacement de M. Uysal.

Ce dernier avait hérité du poste à la suite de désaccords entre le gouverneur précédent, Murat Cetinkaya, et le président turc Recep Tayyip Erdogan au sujet de la réduction des taux d'intérêt.

Le président Erdogan s'oppose fermement à toute hausse de ceux-ci, qu'il a un jour qualifiés de « mère et père de tous les maux ». Samedi dernier, le chef de l'État avait déclaré que la Turquie luttait contre le « triangle diabolique des taux d'intérêt, des taux de change et de l'inflation ».

La livre turque en chute libre

Au cours des derniers mois, la livre turque a atteint des niveaux historiquement bas par rapport au dollar américain, et se situait à 8,52 par rapport au billet vert vendredi soir. La monnaie turque a perdu près de 30% de sa valeur par rapport au dollar cette année.

Les marchés s'inquiètent de la persistance d'une inflation élevée, toujours à deux chiffres, et de la forte baisse des réserves de devises.

Le mois dernier, beaucoup espéraient que la banque centrale relève le principal taux d'intérêt en raison de la faiblesse de la livre, mais les marchés avaient été déçus lorsqu'il était resté inchangé.

La banque avait surpris les investisseurs en septembre lorsqu'elle avait relevé le taux directeur pour la première fois depuis 2018, le faisant passer de 8,25 à 10,25%. La prochaine décision du comité de politique monétaire de la Banque sur les taux d'intérêt doit être prise le 19 novembre.

(Avec AFP)