Turquie: les défenseurs de la cause animale se mobilisent pour les chiens errants voués à l'euthanasie

Des milliers de défenseurs de la cause animale ont manifesté ce dimanche 2 juin à Istanbul pour dénoncer un projet de loi visant à réduire drastiquement la population de chiens errants, qui ne cesse d'augmenter.

Selon le gouvernement turc, les chiens errants seraient environ quatre millions dans les rues du pays. Les autorités mettent en avant des risques sanitaires et sécuritaires, mais les défenseurs des animaux s'émeuvent d'un « massacre » à venir, rapporte notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer.

Ce dimanche, une foule de milliers de personnes en colère contre la « solution » du gouvernement turc pour « régler le problème des chiens errants » est descendue dans les rues d'Istanbul. En l'état, le projet de loi prévoit de capturer les animaux par vagues successives, de les emmener dans des fourrières et, au bout d'un mois, d'euthanasier tous ceux qui n'auront pas été adoptés.

Un tel plan pourrait aboutir à la mort de centaines de milliers de chiens. Yasemin, 23 ans, se dit choquée : « Ce serait un vrai massacre ! Nos dirigeants seraient des meurtriers. Et nous, en tant que société, nous aurions un massacre sur la conscience ! L'euthanasie n'est jamais une solution », estime-t-elle. Dans le pays, les chiens et chats errants font partie intégrante du quotidien des Turcs, qui sont nombreux à prendre soin d'eux.

Une loi sur la stérilisation déjà en place


Lire la suite sur RFI