Turquie : la chasse aux fonctionnaires continue

France 3

Elle occupe tous les matins cette petite place d'Istanbul pour protester contre son éviction de la fonction publique. "On m'a dit : 'Vous êtes politiquement suspecte. Vous êtes socialiste'", explique Betül Celep. Elle travaillait au ministère du Développement. Elle a appris sa révocation le 6 janvier dernier en voyant son nom sur une des listes publiées régulièrement au Journal officiel sur Internet.

100 000 fonctionnaires révoqués

Dans la rue, des patients s'arrêtent pour la soutenir, car aujourd'hui

en Turquie, l'exclusion de la Fonction publique est souvent synonyme de mort sociale. "Si tu es viré, tu ne peux pas retrouver facilement du travail. Pas dans le public en tout cas, car le gouvernement dit que je suis une terroriste" explique-t-elle. Plus de 100 000 fonctionnaires ont été révoqués depuis le coup d'État manqué de juillet 2015, et 70 000 arrêtées.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attaque chimique en Syrie : le conseil de Sécurité de l'ONU doit voter mercredi sur un projet de résolution
Travailleurs détachés : "Les candidats à la présidentielle disent qu'on est le mal, qu'on fait de la concurrence déloyale"
Les PME françaises à l'assaut de Masdar, la ville verte en plein désert, aux Émirats arabes unis
"L'Homme aux mille visages" : dans les coulisses d'un scandale à un milliard de pesetas
Musique. "Lamomali" de -M-, un projet pour "remonter les vibrations"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages