Turquie: Plus de 200 interpellations lors de défilés du 1er mai

·1 min de lecture
TURQUIE: PLUS DE 200 INTERPELLATIONS LORS DE DÉFILÉS DU 1ER MAI

ISTANBUL (Reuters) - La police turque a interpellé samedi 212 manifestants après des échauffourées lors de défilés du 1er mai sur fond de couvre-feu destiné à lutter contre l'épidémie de coronavirus, selon le bureau du gouverneur d'Istanbul et des témoins Reuters.

La police anti-émeutes et des agents en civil se sont affrontés avec des dirigeants syndicaux et des manifestants et en ont plaqués certains à terre, avant d'en interpeller plusieurs dizaines près de la place Taksim à Istanbul, selon des vidéos et des images de Reuters.

Le bureau du gouverneur a indiqué que certains syndicats avaient été autorisés à se rassembler pour le 1er mai mais d'autres, qui s'étaient rassemblés de façon illégale en violation du confinement et avaient ignoré les appels à la dispersion, ont été arrêtés.

L'agence d'Etat Anadolu a rapporté que 20 manifestants avaient également été interpellés dans la ville d'Izmir dans l'ouest du pays.

La Turquie a adopté cette semaine un confinement partiel de 17 jours, incluant la fermeture des écoles et de certains commerces, pour endiguer une vague de contaminations par le coronavirus.

Des médias locaux ont rapporté que la police à Istanbul et à Ankara avait essayé d'empêcher les journalistes de filmer les manifestations du 1er mai et les interpellations, les agents citant une nouvelle circulaire de la police.

(Umit Bektas, Kemal Aslan et Ali Kucukgocmen, version française Gwénaëlle Barzic)