"Turkey" : pour ne plus être confondue avec la "dinde", la Turquie va changer son nom anglais

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président Recep Tayyip Erdogan est actuellement en négociation avec les instances de l'ONU.

Ne dites plus "Turkey" mais "Türkiye". Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a demandé un changement officiel du nom anglais de son pays, au début du mois de janvier, comme le note Le Figaro. En cause, la traduction anglaise du nom, "Turkey", qui signifie également "dinde". Une situation pouvant porter à confusion et qui surtout, pour le dirigeant, entrave la réputation du pays sur la scène internationale.

"Le mot 'Turkiye' représente et exprime au mieux la culture, la civilisation et les valeurs de la nation turque", explique ainsi Erdoğan dans un communiqué. "'Turkiye' est le nom utilisé pour le pays en turc, et le pays veut maintenant porter ce nom à l'international", poursuit-il.

Homologation officielle

Ce changement était la volonté du président depuis plusieurs années. La demande officielle représente donc un pas important pour celui qui cherche de plus en plus à peser sur la diplomatie mondiale. Des négociations sont ainsi en cours avec des responsables de l'ONU pour une homologation officielle prochainement en tant que "Türkiye".

Les instances turques n'ont néanmoins pas attendu le verdict final, puisque nombre d'entre elles ont déjà effectué le changement, à l'instar du ministère des Affaires étrangères ou encore du compte Twitter officiel de la présidence de la République. Une campagne de promotion, #HelloTurkiye, a également été lancée sur les réseaux sociaux.

"Dans le cadre du renforcement de la marque 'Turkiye', dans tous les types d'activités et de correspondance, notamment dans les relations officielles avec les autres pays et les institutions et organisations internationales, le terme 'Turkiye' sera désormais utilisé à la place de termes tels que 'Turkey' ou 'Turkei'", précise Erdogan.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Vague de froid exceptionnelle en Turquie et en Grèce

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles