Tunisie : des "soupçons de terrorisme" à l'origine de l'arrestation de Noureddine Bhiri

Le ministre tunisien de l'Intérieur a justifié lundi l'arrestation de l'homme fort du parti d'inspiration islamiste Ennahdha, Noureddine Bhiri, par "des soupçons de terrorisme dans le dossier", assurant que ce dernier, hospitalisé parce qu'il refuse toute alimentation et médicaments, est "bien traité".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles