Tunisie : la situation alarmante des hôpitaux publics

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Le décès de 15 nourrissons, du à une bactérie présente dans les poches d’alimentation d'un grand hôpital public de Tunis début mars, a fait 15 victimes.
Un drame qui est très vite devenu un scandale national. Les parents n’ont pas été immédiatement informés du décès de leur enfant ni de la cause, il a donc fallu qu’ils portent plainte pour que l’ampleur de la catastrophe soit révélée. Quelques jours plus tard, les corps de leurs enfants leur étaient remis dans un carton !

Une très grande émotion a traversé le pays, elle a même touché les lycéens. Dans leurs traditionnelles fresques de fin d’année, les 15 nouveaux-nés sont très présents sur des photos publiées sur les réseaux sociaux. Certaines désignent explicitement un responsable : la corruption.

Des dysfonctionnements mis à jour

Pour alerter l’opinion publique, l'organisation de l'hôpital a lancé sur les réseaux sociaux la campagne "#balance ton hôpital". Les médecins ont été appelés à montrer les dangers créés en permanence par l’état des hôpitaux publics tunisiens.


Certains services sont débordés avec des nouveaux-nés posés sur une simple paillasse, d’autres sur un grand lit.


Les ascenseurs en panne obligent à transporter des nourrissons tout juste opérés de façon très rudimentaire, parfois même jusqu’à un autre établissement parce que le scanner de l’hôpital est en panne.

Des hôpitaux terriblement dégradés

Le problème de dégradation et de saleté est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi