Rima Hassan, candidate LFI aux élections européennes, en terrain conquis à Tunis

À moins d’un mois des élections européennes, la candidate Rima Hassan suscite les passionsn en France. Candidate LFI, elle a des origines palestiniennes et fait campagne en se concentrant sur la guerre à Gaza. Elle était à Tunis ce samedi 11 mai où elle intervenait dans le cadre du Forum social maghrébin aux côtés de Francesca Albanese, rapporteuse spéciale de l’ONU pour les Territoires palestiniens, ou encore Michèle Sibony, porte-parole de l’Union juive française pour la paix.

Avec notre correspondante à Tunis, Amira Souilem

En Tunisie, pays où la défense de la cause palestinienne ne souffre aucune critique, Rima Hassan est en terrain conquis. Sous les applaudissements, c'est celle que tous ici attendaient : « Merci beaucoup pour votre accueil », déclare la candidate LFI à son arrivée.

Alors que la guerre à Gaza est entrée dans son huitième mois, elle a mis sa campagne pour les élections européennes entre parenthèses le temps d’un week-end militant à Tunis : « Cela s’inscrit dans ce que l’Afrique du Sud a fait devant la Cour internationale de justice. C'est-à-dire la saisine par le Sud global du droit international de cette question et de se resituer aussi dans son rôle. Je dis souvent que j’ai un pied en Orient et un en Occident, et donc être là et être aussi candidate au Parlement européen, ça s’inscrit dans ce parcours de faire pont entre ces deux mondes qui doivent avancer pour le respect du droit international. »

Des prises de position qui lui valent critiques et menaces en France


Lire la suite sur RFI